Quelles sont les informations que doit contenir une étiquette pour miel ?

Les étiquettes jouent différents rôles très importants sur les produits et celles présentes sur les pots de miel ne font également pas exception. Ce sont de véritables outils de communication qui permettent de promouvoir une marque. En effet, elles véhiculent toute une diversité d’informations importantes et obligatoires concernant le produit sur lequel elles sont apposées. Quelles sont donc les informations qu’on retrouve sur les étiquettes pour pot de miel ?

La dénomination et l’origine

La dénomination de vente est l’une des principales informations qui doivent figurer sur l’étiquette collée sur un pot de miel. On peut avoir plus d’informations en lisant cette page. En effet, c’est un paramètre qui permet d’indiquer le type de miel contenu dans le pot. On peut d’ailleurs en distinguer toute une diversité comme le miel de miellat, miel en rayon, miel de fleurs et bien d’autres.

Cela peut vous intéresser : Quelles sont les différentes brasseries de saké connues au Japon ?

Il faut préciser que ce paramètre n’est pas comparable à l’origine qui quant à lui indique la provenance du miel. On peut aussi avoir différentes origines de miel, dont le miel d’acacia, le miel de sapin et bien d’autres. Ceci permet aux consommateurs d’être rassurés de la provenance et de la qualité de ce qu’ils consomment. C’est une donnée obligatoire qui doit se retrouver sur l’étiquette.

Les ingrédients

Parmi les multiples autres informations essentielles qui doivent se retrouver sur l’étiquette, il y a assurément les composants. Ceci fait référence aux différents ingrédients qui entrent dans la fabrication du miel en question. Cette information permet aux consommateurs de s’assurer de la composition du produit et d’éviter certains problèmes comme les allergies et autres.

Dans le meme genre : Sélection exquise: votre guide de coffret cadeau rhum

La durabilité

La durabilité est également une information non négligeable qui doit se retrouver sur les étiquettes pour pot de miel. Elle est d’ailleurs très souvent vérifiée par bon nombre de personnes avant consommation. Ceci permet de savoir si le produit est encore comestible ou pas. Généralement, elle est indiquée par la formule « À consommer de préférence avant fin… »

En ce qui concerne l’indication de la date de durabilité minimale, il faut suivre une certaine prescription. Lorsque la durabilité est comprise entre 3 et 18 mois, il faut renseigner le mois et l’année. Toutefois, si la durabilité minimale est au-delà de 18 mois, on peut se contenter uniquement de l’année. Cependant, cette information peut être substituée simplement par le numéro de lot de fabrication. 

Le nom et l’adresse du fabricant

Le nom et l’adresse du fabricant ou la raison sociale sont des renseignements tous aussi importants qui doivent figurer sur l’étiquette du pot. Ceci permet notamment de s’assurer de la traçabilité du produit du miel en question. À défaut, on peut simplement les remplacer par le code emballeur qui peut être délivré par différentes institutions dont la direction départementale de l’emploi et autres. 

La quantité

L’une des autres indications qui doivent figurer sur l’étiquette du pot de miel est la quantité nette. Cette information permet aux consommateurs de connaitre le poids exact du pot. Elle est généralement exprimée en gramme (g) ou en kilogramme (kg).