Couteau santoku : son usage, ses critères de choix et son entretien

Vous aimez cuisiner et vous cherchez un couteau pour vous aider à préparer vos plats ? Le couteau santoku est fait pour vous. Célèbre et polyvalent, il permet de trancher, d’émincer ou de hacher aisément les aliments. Découvrez pour quel usage il est fait, comment le choisir et l’entretenir.

Couteau santoku : pour quel usage ?

Excellent allié en cuisine, le couteau santoku est un ustensile de cuisine multifonction. Vous pouvez l’utiliser pour émincer aisément les légumes et les fruits. Vous n’aurez pas du mal à trancher une tomate en rondelle ou à couper les carottes, entre autres.

Avez-vous vu cela : 3 façons d'installer une balançoire dans votre jardin

Grâce à sa lame pointue, un couteau santoku permet de hacher aisément de la viande ou de découper du poisson. Par ailleurs, le dos de la lame de cet ustensile vous permet de briser les carapaces du crabe. Aussi, vous pouvez utiliser ce couteau afin de ciseler finement des herbes. Cliquez sur le lien ci-après pour trouver des informations supplémentaires concernant un couteau santoku japonais.

Critères de choix d’un couteau santoku

Avant d’acheter un couteau santoku, il faut tenir compte de certains critères de choix :

A lire également : De la distillerie au verre : plongez dans l'art de la fabrication du whisky

  • L’usage ;
  • Le matériau de la lame ;
  • La taille de la lame ;
  • Le prix.

Il faut bien choisir le matériau de la lame du couteau pour assurer sa durabilité et son efficacité. Il existe des couteaux santoku avec une lame en acier inoxydable, en céramique et en acier carbone. Chacun de ces matériaux a sa particularité. La lame en acier carbone est connue par sa durabilité. Cependant, son entretien est plus important par rapport à celui d’une lame en acier inoxydable. Quant à ce dernier, elle est la plus résistante à la corrosion. Pour la lame en céramique, il n’est pas nécessaire de l’aiguiser tout le temps. Cependant, cela est uniquement indispensable lorsque vous avez du mal à couper de la viande ou des aliments durs. 

En ce qui concerne la taille de la lame d’un couteau santoku, plus sa longueur est courte, plus elle est aisée à manier. Toutefois, un petit couteau est conseillé pour un débutant ou pour découper des fruits. Privilégiez un modèle plus long si vous êtes un professionnel en cuisine ou si vous préparez régulièrement de la viande. Quant au prix, il varie en fonction de la gamme de votre couteau que vous choisirez.

Entretien d’un couteau santoku

Le couteau santoku doit être bien entretenu pour préserver durablement ses qualités. Ainsi, il faut bien le laver après chaque usage. Pour ce faire, utilisez de l’eau savonneuse pour ôter les salissures puis, rincez-le avec de l’eau propre. Ensuite, il faut bien sécher le couteau à l’aide d’un chiffon doux et sec. Après cette étape, rangez bien votre couteau dans un endroit dédié pour qu’il soit à l’abri de la poussière. Par exemple, vous pouvez le placer dans un bloc à couteaux, dans une barre magnétique ou dans d’autres emplacements dédiés. Pour affûter votre couteau santoku, préférez l’usage d’une pierre à aiguiser. Cette solution est plus simple en plus d’être sécuritaire.